Bases Neurales de la Cognition et de l’Action


REPRESENTATION CORTICALE DE L’ESPACE
ATTENTION SPATIALE ET CONTROLE EXECUTIF
INTERFACES CERVEAU-MACHINE GUIDEES PAR L’ATTENTION
EQUIPE
PUBLICATION
PARTENAIRES SCIENTIFIQUES
CONTACTS
SITE WEB DE L’EQUIPE

La recherche menée par notre groupe vise à comprendre la façon dont le cerveau représente l’espace et utilise ces représentations pour l’action. Parmi les questions centrales que nous abordons, se trouvent les questions des bases neurales de l’attention et de la perception. En particulier, nous étudions la façon dont ces représentations s’adaptent dynamiquement aux changements qui ont lieu dans l’environnement et dans notre comportement, la plasticité dont elles sont capables suite à l’apprentissage, la façon dont ces représentations sont contrôlées par les mécanismes de neuromodulation pharmacologique, et enfin, la façon dont elles sont affectées par des procédures de neurofeedback en boucle fermée. Pour réaliser cette recherche, nous utilisons des techniques classiques de psychophysique, combinées à de l’imagerie par résonance magnétique fonctionnelle, des enregistrements de potentiels d’action et de champs de potentiels locaux, multi-électrodes, multi-sites, et des modulations pharmacologiques locales. Cette recherche vise à la fois à augmenter notre compréhension des bases neurales de la cognition spatiale et de l’action, et à ouvrir de nouvelles directions pour la réhabilitation de déficits de la cognition spatiale, observées suite à des lésions corticales aigües, ou encore suite à des troubles neurodégénératifs ou neurodéveloppementaux.


Offres d’emploi

***** OFFRE DE STAGE DE MASTER M2R ***** De nombreuses pathologies, au cours du développement (amblyopie, cataracte congénitale) ou suite à un accident (anopsie, négligence), peuvent conduire à une atteinte de la représentation visuelle, très handicapante dans la vie quotidienne. La plasticité cérébrale correspond aux mécanismes mis en jeu par le cerveau pour modifier, créer, défaire ou réorganiser les réseaux neuronaux et les connexions entre ces neurones. Cette plasticité est très active au cours du développement embryonnaire et au cours des premiers apprentissages de l’enfance puis elle devient plus restreinte avec l’âge. Mais de nombreuses preuves récentes indiquent qu’elle peut être drastiquement réactivée par des manipulations spécifiques. Le projet porte sur la compréhension des mécanismes fondamentaux de la plasticité du système visuel central à l’âge adulte. Pour ce faire, nous caractériserons les mécanismes de plasticité adulte, dans un modèle animal, grâce à l’imagerie fonctionnelle de haute résolution (IRMf). Nous induirons la plasticité par des stimulations visuelles répétées, de l’entraînement cognitif intense ou/et des injections pharmacologiques. Nous faisons l’hypothèse que ces différentes approches induiront une plasticité qui affectera de façon distincte les différentes aires visuelles corticales. Les objectifs sont donc doubles. Du point de vue scientifique, l’objectif est d’améliorer les connaissances sur la plasticité à l’âge adulte en établissant le lien entre les études sur la plasticité cérébrale chez l’Homme et les études chez l’animal se concentrant sur les mécanismes moléculaires et cellulaires de la plasticité adulte. Du point de vue clinique, l’objectif, à plus long terme, est d’intégrer les résultats obtenus dans des protocoles de réhabilitation clinique. En effet, nous pensons que ses résultats donneront de nouvelles directions d’investigation pour gérer l’expérience visuelle anormale due à des désalignements des yeux au début de l’enfance (amblyopie, cataracte congénitale) ou à des déficits visuels suite à des lésions corticales (conséquence d’un traumatisme cérébral ou d’accident vasculaire cérébral) posant des problèmes majeurs dans la physiopathologie du cortex visuel. Vous aurez en charge l’entraînement et le conditionnement quotidien d’un des animaux impliqués dans l’étude aussi bien que l’analyse des données comportementales. Vous participerez également à l’enregistrement des données d’imagerie fonctionnelles et à leurs analyses.